Menu

Nouveau rendez-vous

9 décembre 2014 - Le mot inconnu du jour

Depuis deux ans et demi, je profite au maximum de ce blog, espace sans cesse renouvelé de partage et d’échange (à ce sujet, les commentaires sont autorisés et même encouragés hein…) Malgré l’aspect chronophage de ma blogoïte aigüe, je ne lâche rien. Pire encore, je réfléchis sans cesse à de nouvelles idées. Et il y en a une que je voulais mettre en œuvre depuis longtemps : celle des mots inconnus.

Il ne se passe pas un seul jour sans que je ne lise. Dans mes lectures, je rencontre parfois des mots que l’on utilise rarement à la machine à café le matin. Par exemple, en ce moment je lis A l’Est d’Eden, de Steinbeck. Il y parle au début du roman de « castillèjes rouges et jaunes« .

Du coup, ben j’ai envie de savoir ce que, des castillèjes rouges et jaunes ! N’ayant pas mon bon vieux dictionnaire à portée de main, je tape sur mon bon jeune Google ma recherche. Je tombe sur une reproduction du Nouveau Dictionnaire d’histoire naturelle appliquée aux arts (1803). Super !

Je lis la définition, que je vous reproduis ici fidèlement : « Castillèje : Castilleja. Genre de plante de la didynamie angiospermie et de la famille des Rhinanthoïdes, dont le caractère est d’avoir un calice monophylle, tubuleux et coloré ; une corolle monopétale, labiée, ayant sa lèvre supérieure plus longue, canaliculée, soutenue par le calice, et l’inférieure formée par deux très-petites gandes tubuleuses et trifides ; quatre étamines, dont deux plus grandes, et toutes à deux anthères ; un ovaire supérieur, oblong, chargé d’un style filiforme, dont le stigmate est obtus ».

STOOOOOP !!!!!!! Je suis encore plus embrouillée qu’avant. Non seulement je ne comprends toujours pas ce qu’est, un (ou une ?) castillèje – à part que c’est une plante – mais en plus je peux dorénavant rajouter à ma liste de mots inconnus la moitié de ceux contenus dans la définition ! A savoir : didynamie, angiospermie (beurkk), calice monophylle, canaliculée, trifides, étamines, anthères, j’en passe et des meilleures.

Mon exemple serait-il mauvais… ? Vous l’aurez compris, (enfin, j’espère) j’essayais de vous faire sourire… Allez, je ne serais pas cruelle plus longtemps. Je sens que maintenant, vous aussi vous voulez savoir.

En fait, cette plante, elle ressemble à ça :
100806009_o

Je vais tenter de vous expliquer ce que j’ai compris de mes autres recherches sur le web. En fait, la castillèje est un genre de plante herbacée à fleurs, généralement vivaces. Les fleurs sont en général de forme tubulaire et forment un épi en bout de tige. La coloration des pétales peut être rouge, orange, jaune, pourpre ou blanc verdâtre, selon les espèces. On la trouve sur tout l’ouest des États-Unis et au Canada. C’est une plante sauvage, qui ne résiste pas à la transplantation (des fois que vous vouliez en mettre sur votre balcon, c’est foutu). Son nom rend hommage à Domingo Castillejo, botaniste espagnol.

Alors, ça vous a plu ? Promis, la prochaine fois je ferais moins long. Là c’était juste une mise en jambe…

Et promis, j’oublie le vocabulaire du jardinage… trop compliqué ! 🙂

Pour en savoir plus, vous pouvez zieuter par là :

Wikipédia

L’Encyclopédie canadienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *